La « politically correctness »

Voilà déjà un an dans le silence. Ceci étant dit, je sors de l’ombre avec l’affaire Luc Lavoie qui a lieu actuellement. Je vous invite à Googler si vous ne savez pas de quoi je parle.

Mon questionnement est le suivant : jusqu’où va la « politically correctness » ? Commençons en mentionnant que, si un seul québécois a vu en les propos de Luc Lavoie de la véracité vrai, je me dois de me douter de son jugement.

Continuer la lecture de « La « politically correctness » »

Donner l’exemple

« Faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

C’est ce que me disait ma cousine lorsque j’étais jeune. Elle voulait donner le bon exemple, mais malheureusement, elle était consciente que ses gestes ne suivaient pas toujours ses paroles, surtout en matière de conduite automobile! Or, cette phrase était utilisée dans un contexte de dérision. Elle savait très bien que nous tenterions aussi, un jour, de repousser certaines limites, de contrevenir à certaines lois.

Et c’était correct de même!

Continuer la lecture de « Donner l’exemple »

Informatisation des dossiers en santé, la suite…

Me voilà quelque temps après la publication de mon article portant le même nom. Pour faire une histoire courte, j’ai dû braver l’urgence. Pas comme professionnel, non. Comme accompagnateur d’un patient.

« Vous devriez rester, il n’y a que 6 heures d’attentes». Mais non, ce ne sera pas un article sur le temps d’attente de nos urgences.

Voici l’histoire. J’accompagne ma conjointe à l’urgence. Elle est au triage et demeure à l’arrière pour passer un examen quelconque. Un vieux monsieur arrive sur civière en ambulance avec de l’oxygène. Appelons le monsieur Couillard pour les besoins de la cause. Aux frileux, je vous assure qu’il ne s’agit pas de son vrai nom. Je vous laisse deviner où j’ai trouvé le substitut.

Continuer la lecture de « Informatisation des dossiers en santé, la suite… »

Le revers de l’ancienneté

Ma venue dans le domaine de la santé a changé plusieurs aspects de ma vision du syndicalisme. Toutefois, je me questionne encore beaucoup sur celui de l’ancienneté.

Voici mon raisonnement, qui est, bien sûr, rattaché à mon milieu de travail.

Certains postes d’envergures requièrent beaucoup d’ancienneté à l’obtention. Par exemple, des postes de conseillers cliniques. Ces postes sont généralement très convoités pour plusieurs raisons professionnelles, mais aussi, ne nous le cachons pas, puisqu’ils sont du lundi au vendredi, de 8h à 16h ; comme la normale du monde. C’est une réalité plutôt rare dans le monde infirmier, disons-le.

Continuer la lecture de « Le revers de l’ancienneté »

Informatisation des dossiers en santé

Qu’est-ce que ça fait de devenir infirmier après avoir œuvré dans le domaine du web et de la technologie? Ayant la plupart du temps comme mandat de rendre la présentation de l’information plus accessible et fonctionnelle. La réponse est : un sérieux questionnement sur l’évolution de la façon de faire du travail infirmier ; plus précisément à ce qui a trait aux dossiers des patients puisqu’il s’agit de notre outil principal.

Continuer la lecture de « Informatisation des dossiers en santé »